Qu'est-ce que
l'ostéopathie

Principes fondamentaux :

Premier Principe : La structure gouverne la fonction
La structure de notre corps et les fonctions de chacun de nos systèmes (respiratoire, cardiaque, digestif, reproducteur, etc.) travaillent de paires, de la plus petite cellule, aux tissus, aux organes jusqu’aux systèmes physiologiques du corps. Toutes les diverses fonctions corporelles sont interdépendantes les unes aux autres. Le corps est vivant. Des milliers de cellules et tissus meurent et se régénèrent à chaque instant. Le corps se trouve en perpétuel mouvement dans une dynamique et un rythme constants.

Deuxième Principe : L’unité du corps
Il est donc reconnu que si une perturbation se produit dans une partie du corps, cette perturbation influence systématiquement les autres fonctions ou systèmes corporels.

Troisième Principe : L’autorégulation.
C’est cette faculté que possède notre organisme à retrouver son équilibre après une perturbation quelconque, qu’elle soit physique, mentale ou biochimique.

Quatrième Principe :La règle de l’artère
« Là où le sang circule normalement, la maladie est impuissante à se développer, car notre sang est capable de fabriquer tous les principes utiles pour assurer l'immunité naturelle et lutter contre les maladies. » Andrew Taylor Still, fondateur du concept de l'ostéopathie.

La circulation se doit donc d’être fluide, sans obstruction et sans impureté afin que la santé et l’autorégulation du corps (homéostasie) se maintiennent dans un équilibre parfait.

Des Principes Indissociables
Il est impossible de décrire les principes de l’ostéopathie en les dissociant. Le tout est une globalité fonctionnelle de l’entité corporelle. Parce qu’ils sont naturels et universels, les principes de l’ostéopathie ont un intérêt pratique majeur : ils permettent à la fois de gouverner le processus de synthèse de l'inconfort et de dicter les gestes thérapeutiques.

Par l’observation et l’écoute, l’ostéopathe pourra comprendre et rétablir les blocages articulaires et physiologiques. Une fois qu’il les aura identifiés, il sera capable d’induire une indication thérapeutique à l’organisme, en parfaites connaissance et conscience. Mais il ne pourra en aucun cas se substituer aux efforts entrepris par l’organisme pour s’autoguérir ; il devra, au contraire, l’y aider.
Tous droits réservés.
© 2019, Laurie-Anne Chasles
Clinique d'Ostéopathie Laurie-Anne Chasles
30, Chemin d’Oka, Suite 105
Saint-Eustache, QC J7R 1K5
Tél.: 514-577-0775
info@osteopathie-lac.com
Une réalisation